La vie est trop courte, viens t'éclater. Que ce soit avec des bolides de course ou avec des canons!
 
AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 La Sombra Diabolica del Riots || Laura Santes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laura Santes

avatar

Messages : 47
Points de Rp : 20
Date d'inscription : 11/07/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Disponible pour RP?:
Notoriété:
1/100  (1/100)
Liens/Relations:

MessageSujet: La Sombra Diabolica del Riots || Laura Santes   Lun 11 Juil - 1:38

Identité de votre personnage



Laura Santes

Date de Naissance : 4 juillet 1992
Nationalité : Américaine
Surnom(s) : La sombra diabólica
Lieu de résidence : Tu veux mon adresse ? t'es de la police ?
Situation familiale : Célibataire
Profession: Voleuse et criminelle en tout genre
Groupe souhaité : Riots
Crimes, délits : coups et blessure, agressions diverses dont au moins une sur une policière, tentatives de meurtres (que tentatives ?), Viols



Histoire de votre personnage



    Votre caractère:

    Si le diable désirait réellement une femme comme on le montre dans certains films débiles, ce n'est pas la pucelle pure et dégoulinante de gentillesse qu'il choisirait mais bien Laura. Elevée dans un monde ou les régles n'étaient pas les mêmes que celles de la société actuelle normale, elle sait depuis sa plus tendre enfance que l'on a que ce que l'on prend dans la vie. Pas du genre a faire un sourire implorant pour obtenir ce qu'elle veut, elle choisit plutot un bon coup dans la figure (ou ailleurs, y a de meilleurs endroits ou taper surtout chez les hommes) et repart avec ce qu'elle convoitait. Vivant totalement libre de faire ce qu'elle voulait jusqu'a ce que la mort des ses parents change sa vie, elle n'a jamais réussi a s'insérer dans le système. Elle souhaite simplement vivre sa vie comme elle en a envie, ou elle en a envie. C'est pour cela qu'elle ne comprend pas le fait de devoir faire telle chose a telle heure parce que une vieille conne voulant a tout prix qu'elle l'appelle "maman" lui dit que c'est la régle. Haineuse et violente, voila ce qu'est Laura. Sa haine est tournée vers toute autorité qu'elle soit légitime ou pas. Et sa violence vers tous ceux qui osent se mettre en travers de son chemin. Quoique pas seulement, il lui arrive aussi de faire preuve de violence gratuite, enfin c'est ce que pense les personnes sur qui ça tombe mais en fait elle a toujours une bonne raison pour cela, a ses yeux a elle. Capricieuse, quand elle désire quelque chose, elle fera tout pour l'avoir quelle que soit la manière dont elle doit s'y prendre. Colérique, elle s'emporte pour un rien et une seule personne est dans ce cas capable de la calmer. Elle n'a peur de rien au point que cela frise l'inconscience. Se balader nue dans les rues de Miami serait pour elle un jeu dont elle ne verrait pas le danger. Une autre chose qu'elle a apprise très tot, c'est que les hommes ne voient que rarement une femme autrement que comme un objet. Elle sait que pour se faire respecter elle doit a chaque instant leur montrer qu'elle est leur égale quelque soit la manière. Alcool ? Beaucoup roulent sous la table avant elle. Sexe ? ça faudra vérifier, mais uniquement si tu lui plait. Drogue ? Oui dans tes veines car après c'est plus facile de te détruire.

    Style vestimentaire::

    Tout dépend de l'heure et du lieu. Sur le plan vestimentaire, Laura est surtout du genre pratique et je m'en foutiste. Si elle n'a rien a faire de sa journée, elle pourra très bien trainer du lever au coucher avec un short et un débardeur, tissu léger et qui lui permt d'être a l'aise. Si elle compte s'occuper de manière illégale, un jean noir et un t shirt moulant de la même couleur sera la meilleure tenue. Si elle veut séduire quelqu'un, (chose qu'elle ne fait pas pour le plaisir ou rarement, mais les hommes elle leur plait et les mettre dans son lit est un moyen de les tenir ... par les couilles) alors elle sortira le grand jeu, robe sexy, courte et moulante, d'une couleur vive pour être certaine que tous les regards se tournent vers elle. Maquillage sophistiqué et tous les petits détails qui font tomber le cerveau d'un homme de sa tête à l'étage inférieur.
    Mais sur un coup de tête elle peut aussi bien s'habiller de manière provocante, ou vulgaire juste pour le plaisir d'attirer les regards sur elle et de se faire remarquer, un jeu pour elle qui ne voit pas le monde autrement qu'un gigantesque terrain de jeu.
    Une seule chose ne change jamais c'est le couteau qu'elle a toujours sur elle, a sa ceinture si elle porte un pantalon, maintenu par une lanière de cuir a sa cuisse si elle est en robe.

    Style de véhicule:

    Bien que sachant conduire, Laura n'a jamais passé son permis car il lui aurait fallu passer par l'administration. Mais cela ne l'empeche pas quand elle en a besoin de prendre le premier véhicule qu'elle trouve en omettant souvent de demander l'avis du propriétaire.

    Orientation Sexuelle:

    Bisexuelle a tendance SM

    Un signe particulier:

    L'araignée, symbole des Riots évidement. dans son cas, il s'agit d'une veuve noire sur sa toile. La toile prend une bonne partie de son ventre et l'araignée elle même se situe au niveau du nombril
    Elle porte aussi deux pierres tombales, l'une sous l'autre sur l'épaule gauche, l'une écarlate, l'autre or, en hommage a ses parents.

    Histoire:

    4 juillet 1992, jour de la fête nationale. Alors que sa mère souffrait en la mettant au monde dans une vieille maison à la limite nord d'une petite ville de Floride, son père, chef des Bandidos de Floride, fêtait avec les membres de son gang l'indépendance des Etats Unis a sa façon. Ils avaient pris d'assaut la salle des fêtes de la ville ou il s'amusèrent toute la nuit, violant les dames présentes, enfin celles qui avaient l'age, donc entre 18 et 50 ans, se défoulant sur les hommes qui avaient la mauvaise idée de ne pas vouloir prêter leur femme ou leur fille et bien sur ils vidèrent les poches de chacun avant de partir au petit matin. Ce n'est que deux jours plus tard, quand il eut enfin dessaoulé, qu'il se présenta chez sa favorite, comprendre la femelle avec laquelle il était en général, afin de voir l'enfant. Sa colère fut vive en découvrant que c'était une fille et il ne remit pas les pieds sur place avant deux longues années. Il faut le comprendre, un fils sa peut rejoindre le gang, sa sait tirer, avec un revolver ou autre chose, mais une fille ça ne sert a rien avant d'avoir l'age légal de se faire sauter.
    Pourtant même les pires hommes ont un fond de sentiment et comme sa femme lui manquait il finit par revenir la chercher. Par amour ou parce qu'elle était meilleure que les autres au lit ? peu importe puisqu'il revint. Mais il fallait suivre et bien qu'elle n'eut que 2 ans, Laura se retrouva embarquée dans les virées. Habituellement, les gosses restaient au bercail mais pas elle et c'est surement ce qui attira ce sentiments paternel de la part de tous les hommes du gang qui se relayaient pour conduire le side car dans lequel la gamine était, qui se relayaient aussi pour monter la garde dehors quand elle ne pouvait pas entrer ou assister a ce qu'il se passait. Violence, alcool, drogue, sexe, voila ce qu'était la vie de la fillette. Pour elle il n'y avait rien d'anormal la dedans au contraire puisqu'elle ne connaissait que cela.
    Quand elle croisait d'autres gosses de son age, elle ne comprenait pas vraiment qu'ils aillent a l'école, qu'ils pleurnichent pour un jouet ou un bonbon. D'ailleurs c'est a cause d'une blondinette qu'elle rencontra la police pour la première fois. Elles avaient 8 ans toutes les deux et sa "copine" rêvait d'une poupée qu'elle avait vue dans la vitrine d'un magasin. Qu'a cela ne tienne, même si elle trouvait ça débile de jouer a la poupée, elle entra dans le magasin et vola le jouet. Embarquée au poste de police car elle n'avait pas fait dans la discrétion, son père vint rapidement la chercher, amusée de voir qu'une fille ça pouvait être moins nul que ce qu'il pensait, sauf qu'il allait devoir lui apprendre a se montrer discrête.

    C'est l'année suivante que la fillette, heureuse dans sa vie nomade et insolite, loin des lois de la vie normale perdit tous ses repéres. Une simple virée dans une ville sur la cote qui tourna au drame. Un informateur leur avait dit qu'il y avait de l'argent facile a faire avec un riche qui avait besoin de leurs services. Mais c'était un piège. Quand le groupe de motards arriva dans le terrain vague ou devait avoir lieu le rendez vous, c'est la police qui les attendait. La fusillade qui s'en suivit fut sanglante, des deux cotés. heureusement pour Laura, sa mère avait eu le réfléxe de se jeter sur elle pour la protéger, juste avant de prendre une balle dans le dos. Ce n'est que lorsque les scientifiques vinrent faire le compte, alors que les survivants du gang avaient été emmenés en prison, que la fillette fut découverte, couverte de sang sous le corps de sa mère. Mais le jeune policier n'eut guère le temps de lui demander ce qu'elle faisait là, qu'après un regard autour d'elle, elle se précipitait sur le corps lui aussi inerte de son père. Sanglotant a chaudes larmes, allongée sur le sol contre lui, elle hurlait des que quelqu'un s'approchait. Au bout d'une bonne heure, une jeune stagiaire de la police fut mandater pour tenter de la calmer, lui parlant tout en s'approchant peu a peu. Mais elle n'avait pas prévu qu'une enfant si jeune ait ce genre de réflexe et quand elle voulut poser sa main sur le bras de Laura, elle se retrouva avec la main transpercée par un couteau. La petite fille avait pris celui que son père avait toujours sur lui et planté de toutes ses forces dans la pauvre idiote de future flic. C'est par la force qu'ils la maitrisèrent avant de la mettre dans une ambulance pour l'hopital. Elle n'avait aucune blessure mais elle dut subir tout un tas de tests, le procureur voulant vérifier qu'elle n'était pas une enfant que le gang avait enlevé, qu'elle n'avait pas été violée. Et plus l'assistante sociale lui expliquait pourquoi on lui faisait tous ces examens plus elle haissait tout ceux qui l'entouraient.

    Puis se fut le commissariat ou les services sociaux vinrent la chercher. Première nuit en foyer et re visite de la police le lendemain. Ils venaient de s'apercevoir que le couteau avec lequel elle avait agressé une de leur collègue avait disparu du poste. Il ne trouvèrent rien mais le sourire méchant de Laura prouvait qu'elle n'était pas innocente. Après tout c'est le seul souvenir qu'elle avait et elle le garde toujours précieusement aujourd'hui. les années suivantes se ressemblèrent toutes plus ou moins. Famille d'accueil et donc école. Un jour, deux jours, des fois elle tenait une semaine avant de se faire renvoyer. Il faut dire que les enfants ne sont pas faciles entre eux et d'un coté le fait qu'elle soit différente, de l'autre son gros retard scolaire, tout cela entrainait a un moment ou un autre les moqueries de ses camarades et donc sa colère. Pendant 5 ans se fut toujours la même chose, soit elle les familles ne voulaient pas d'une gamines qui se battait pour un oui ou un non et qui en plus avait bien souvent le dessus, soit il ne supportaient pas qu'elle se serve dans leur porte feuille, soit ce sont ses fréquentations qui n'allaient pas. Presque 30 familles en 5 ans, enfin c'est ce que lui disait l'assistante sociale, elle avait arrêté de compter ces cons à la cinquième famille. Et plus elle grandissait, plus les choses empiraient, restant de moins en moins longtemps avant d'être de nouveau rejetée. Mais pourquoi voulaient ils tous lui imposer des règles alors qu'elle voulait juste continuer a vivre libre comme avant.

    mais cette liberté elle la trouva bientot, après une enième fugue alors qu'elle avait 15 ans, les services sociaux trouvèrent enfin la bonne famille. Enfin c'est ce qu'il crurent. Elle se retrouva a Miami et ce n'est pas parce que sa famille lui convenait qu'elle arrêta d'être insupportable mais parce que le premier soir de son arrivée en ville, alors qu'elle rentrait du lycée car malgré son aversion pour l'école, elle avait des capacités et s'en sortait pas si mal, elle fit une rencontre qui changea totalement sa vie. Elle assista a un étrange spectacle (Voir l'exemple RP) et l'homme qui était là, la ramena des années en arrière, assez pour qu'elle décide de sa voir qui il était et qu'elle n'ait plus qu'un but, s'approcher de lui. Elle ne tarda pas a découvrir qu'il faisait partie des Riots, un gang de la ville, un point de plus qui lui donna envie de mieux le connaitre. Séchant trop souvent les cours, elle se retrouva de nouveau dans une situation pas possible avec en vue une nouvelle famille a New York. Hors de question a ses yeux et elle promis de se tenir tranquille et d'aller en cours. Une dernière chance, elle avait séduit cet abruti des services sociaux par son sourire et il la lui accorda. Elle alla donc en cours mais dès qu'elle avait un peu de temps libre, elle trainait autour du Larkin Pub et parvint peu a peu a faire partie du décor. Entre temps elle avait découvert que l'homme a qui elle vouait une telle admiration s'appelait Alex Tork. Mais ce n'est pas à lui qu'elle avait a faire, c'était a Jay, le chef. Elle s'imposait petit a petit, commençant par vendre de la drogue au lycée pour leur compte. Ce qui la faisait être une des éléves les plus assidue et qui en même temps facilita les choses avec sa famille qui croyant qu'elle avait vraiment envie de changer lui laissait plus de liberté. Bon c'était surement aussi a cause du fils de la famille, le véritable enfant de ces gens. Un jeune homme d'une vingtaine d'année, très doué pour les études mais un vrai tocard avec les filles. Depuis qu'elle couchait avec lui, il prenait toujours sa défense.

    Du deal, elle passa a des actions un peu plus interessante, le gang se servant d'elle et de son don naturel pour attirer les hommes quand ils voulaient piéger ceux qui avaient une dette envers eux. Elle savait s'y prendre pour allumer les hommes même si elle n'était pas encore majeure. Mais jamais l'un d'eux n'avait le temps de lui mettre la main dessus avant de se faire tabasser. Au moins, avec ce petit boulot pour le gang, elle avait la chance de souvent faire équipe avec Alex, lui montrant qu'elle aussi savait se battre. Mais il ne la voyait que comme une gamine, la protégeant comme personne ne l'avait jamais fait avant lui, ce qui l'empecha pas de continuer a tenter de se rapprocher de lui.
    C'est sur une dernière fugue, qu'elle quitta définitivement le monde civilisé pour rejoindre celui des gangs. Elle avait fait le mur pour attiré un homme encore et en rentrant, fringué plus ou moins comme une pute, elle se fit surprendre par le père de la famille. Fou de rage il commença par l'insulter, et lui coller une claque magistrale. Mais quand il réagit a l'air de salope qu'elle avait, c'est autre chose qui prit le dessus. Mais il n'eut pas le temps de faire plus que déballer la marchandise. Elle avait sortit son couteau et trancha dans le vif, le castrant net. Pas le choix elle ne pouvait pas rester la et c'est couverte de sang, comme si cela était inévitable dans tous les bouleversements de sa vie, qu'elle se pointa a la porte de service du Larkin Pub. La semaine suivante elle se faisait tatouer et devenait une membre des Riots a part entière. Elle avait gagné ou presque.

    Le jour de ses 18 ans, elle décida qu'il était temps pour elle d'avoir ce qu'elle avait toujours voulu, Alex. La journée se passa assez bien, certains membres lui offrant de petits cadeaux, le plus interessant étant une bouteille de whisky, qu'elle mit d'ailleurs de coté. Elle en profita pour roder et préparer son coup. Elle savait que ce soir Alex ferait la fermeture car Jay était absent, un petit dealer, pas encore membre du gang avait oublié de ramener l'argent de sa vente de drogue. Normal, il était a l'hosto a cause d'elle, il fallait bien qu'elle s'arrange pour que ce soit Alex qui ferme le bar. Quand tout le monde fut parti personne ne s'étonnant qu'elle soit toujours là puisqu'il lui arrivait souvent de dormir sur place, elle se rendit dans le bureau. Avant qu'Alex n'eut le temps de dire quoi que ce soit, elle avait posé la bouteille sur le bureau avec un sourire et elle avait commencé a retirer ses vêtements. ces mots furent directs. Elle lui dit de la fermer, que désormais elle était majeure alors il allait arreter de la regarder comme une gosse et la baiser immédiatement sur le bureau. Il le fit et le refit et elle n'a toujours pas trouvé aujourd'hui de meilleur amant que lui. Et ils ne se privèrent pas pour recommencer durant l'année qui s'écoula jusqu'à aujourd'hui. Les temps changeaient, le gang aussi avec la mort de Jay, mais cela ne la concernait pas vraiment. L'important pour elle s'est d'être libre, de faire ce qu'elle veut ... et lui.




Derrière votre écran



Prenom ou Surnom : /
Age : Assez pour être là
Comment avez vous connu le forum : Alex
Présence sur le forum : 5/7
Avis sur le forum : Je verrais quand j'aurais accès a tout
Code du règlement (sous spoiler) :
Spoiler:
 
Poste vacant : Laura Santes
Exemple de RP :
Spoiler:
 
Avatar : Vanessa Hudgens || Laura Santes
Revenir en haut Aller en bas
Alex Tork
Chocolat Chaud
avatar

Messages : 558
Points de Rp : 246
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 34
Emploi/Activité(du perso) : Chef de gang

Feuille de personnage
Disponible pour RP?: Non
Notoriété:
15/100  (15/100)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: La Sombra Diabolica del Riots || Laura Santes   Lun 11 Juil - 6:08

Bienvenue :431134:


Pour moi, l'histoire convient parfaitement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Sombra Diabolica del Riots || Laura Santes   Lun 11 Juil - 10:35

Denise va être jalouse, je le sens [:diable:] [:diable:] [:diable:]

Je n'ai rien à redire sur la fiche, elle est nickel.

Tu es validée, tu peux donc dès à présent faire un fiche de lien ICI et de sujet ICI si le cœur t'en dit.
L'accès au flood est aussi tout indiqué ... certains trouvent la porte tout seul ... sinon c'est par
et n'oublie pas de voter pour le forum ICI :431134: :431134: :431134:
Revenir en haut Aller en bas
Shalyna Parker
Admin ~ Reine du Flood
avatar

Messages : 21387
Points de Rp : 259
Date d'inscription : 25/08/2009
Age : 30
Localisation : Si tu me trouves t'as gagné
Emploi/Activité(du perso) : ma voiture ^^

Feuille de personnage
Disponible pour RP?: Non
Notoriété:
15/100  (15/100)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: La Sombra Diabolica del Riots || Laura Santes   Lun 11 Juil - 10:56

Bienvenue

T'es jalouse de toutes les femmes qui approchent les hommes que tu veux juste pour toi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Sombra Diabolica del Riots || Laura Santes   Lun 11 Juil - 12:56

Vamos Bandidos
Welcome to Miami
Revenir en haut Aller en bas
Mat Gregan
ADMINET •• Adorable Matou
avatar

Messages : 13649
Points de Rp : 200
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 41

Localisation : ~ lost in the flood ~
Emploi/Activité(du perso) : Médecin urgentiste

Feuille de personnage
Disponible pour RP?: Oui
Notoriété:
13/100  (13/100)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: La Sombra Diabolica del Riots || Laura Santes   Mer 27 Juil - 22:22

bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Franck Giordino

avatar

Messages : 350
Points de Rp : 18
Date d'inscription : 11/05/2011
Age : 41

Feuille de personnage
Disponible pour RP?: Oui
Notoriété:
3/100  (3/100)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: La Sombra Diabolica del Riots || Laura Santes   Ven 29 Juil - 14:50

Bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Sombra Diabolica del Riots || Laura Santes   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Sombra Diabolica del Riots || Laura Santes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zero Limit :: La paperasse :: Les Personnages-